vendredi 2 septembre 2011

Charles Meunier, relieur et éditeur

 

Reliure de Meunier, cuir incisé, pyrogravé et mosaïqué sur le premier plat
Léopold Carteret, nous présente le relieur-éditeur Charles Meunier (1866-1948) :


« Charles Meunier a été un fervent de la reliure moderne. Il a débuté comme apprenti doreur chez Gustave Bénard, le restaurateur de vieux livres, puis, il entra chez deux excellents doreurs, Domont et Maillard ; enfin chez Marius Michel pour peu de temps. Aussitôt établi, très jeune encore, il a apporté son concours de doreur spécialiste et décorateur aux relieurs comme David père et fils, Pétrus Ruban, Pagnant et Michel Ritter.
Impressionné par l’époque de 1885 à 1900, son but a été de se lancer dans une note moderne : décors et cuirs incisés qu’il a exécuté en grand nombre, cherchant sa voie et exposant chaque année au salon du Champ de Mars ; la fréquentation des artistes de ce temps le dirigea vers l’édition d’art à tendance moderne. […] »



Il offre sa collaboration et participe à de nombreuses sociétés de bibliophiles : Le Livre d’Art, Les amis du livre moderne, Les femmes bibliophiles, Les bibliophiles de Flandre etc.

Au début des années vingt, il fonde le cercle Grolier dont il est l’unique animateur.
Reliure réalisée pour Grolier sur  le Songe de Poliphile






« Meunier réunit un groupe d’amateurs et fonde sous le nom du célèbre bibliophile de la Renaissance Jean Grolier, grand amateur de reliures, une société qui publia les ouvrages suivants :
Baudelaire, Les fleurs du mal avec 50 eaux-fortes originales de Lobel-Riche, 1923
Dorgelès, Les croix de bois et Boulle de gui, illustrations et eaux-fortes de Charles Fouqueray,1925





Louys, Aphrodite, illustrations en couleurs de Paul Gervais, 1932
Poe, Histoires extraordinaires, 52 illustrations de Charles Fouqueray gravées avec la collaboration de Maccard, 1934 . »


Le trésor du bibliophile, livres illustrés moderne, T.II p. 16 et T.III p.159