lundi 29 août 2011

Quelque part entre Ionesco et...Jarry

Je suis à peu près certain qu'aucun libraire ne me contredira : ce métier suscite des rencontres formidables. Celle que je fis ce matin me laissa pour le moins...dubitatif :  
Un personnage s'avance dans l'encadrement de la porte laissée ouverte par cette belle et douce matinée :
- C'est vous qui achetez les livres qui sont anciens ?
-Oui, tout à fait Monsieur.
-Parce que j'ai un vélo à vendre, ça vous intéresse ?
-Pardon ?
-Un vélo...et y roule encore bien !
-Non, ça ne va pas m’intéresser... 
Déçu, le personnage me demande alors :
-C'est bien par là, la gare ?
Fort civilement je lui fais signe que non, la gare se trouvant à l'exact opposé de la direction qu'il m'indique d'un mouvement de la main. Il insiste :
-Mais vous savez...? la gare.
Les gestes joints à la parole ne suffiront pas à le dissuader de prendre du coté droit alors qu'il fallait suivre la gauche pour se rendre à la gare, à l'est de Nantes. 
Définitivement, mon personnage était à l'ouest.